Imaginez votre vie dans le noir

  • Categorie: Témoignage
  • Jeudi 8 octobre 2015

Fermez les yeux. Gardez-les fermés. Maintenant, vivez! Quelques secondes, ça peut aller... mais toute une vie? C’est pourtant, jour après jour, ce à quoi Linda est confrontée. Malgré toutes les embûches mises sur son chemin, elle insiste pour faire sa place, vivre le plus normalement possible et intégrer le marché du travail sans s’arrêter aux différences.

Linda est devenue aveugle suite à la maladie

Sa vie a donc pris un nouveau tournant et elle a dû s’adapter à sa nouvelle réalité. C’est ce qu’elle nous raconte pour nous expliquer son cheminement et les défis qu’elle doit relever au quotidien.

Elle nous confie avoir elle-même pris pour acquis le fait de voir sans vraiment saisir l’impact que cela implique sur notre vie de tous les jours. « Les gens ne peuvent pas se mettre à notre place et comprendre notre réalité. Notre quotidien n’est pas de tout repos. En effet, tout doit être spécialement aménagé pour nous, que ce soit le micro-ondes, la laveuse, le réfrigérateur ou encore l’ordinateur. Rien ne peut être laissé au hasard, même si l’attente avant que tout soit adapté peut être très longue. »

Linda a choisi de relever le défi que représente le marché du travail

Ses recherches ont finalement été fructueuses. « J’ai la chance de travailler dans une rôtisserie qui m’a engagée en m’offrant le même salaire et les mêmes conditions que mes collègues. Ils ont évité de tomber dans les stéréotypes, la peur et la fermeture comme ce que j’avais connu auparavant sur le marché du travail. Ils m’ont offert tout ce dont j’avais besoin pour travailler adéquatement. L’Institut Nazareth-Louis-Braille m’a même fourni rapidement un ordinateur adapté, car ils privilégient toujours les gens qui ont déjà un travail. »

Linda en fait beaucoup pour repousser ses propres limites. Pour ce qui est impossible à accomplir seule, elle peut compter sur l’appui d’organismes tel que Le Bon Pilote.

L’employeur de Linda lui a grandement facilité la vie en lui offrant de travailler de la maison. Sans avoir à se déplacer, les soucis s’amenuisent grandement. « Les déplacements sont compliqués et doivent être prévus longuement à l’avance. Le transport, pour nous, représente souvent un casse-tête. Par le passé, il m’est arrivé des accidents bêtes et facilement évitables comme la fois où je suis tombée parce qu’on a tiré sur la laisse de mon chien sans que je ne m’y attende. » Un simple geste qui peut avoir de lourdes conséquences.

Bien qu’elle puisse gagner sa vie dans le confort de son foyer, Linda a besoin de sortir de chez elle de temps à autre. Linda adore travailler. Elle se sent utile. Elle se sent bien. Elle fait partie de l’équipe et quand elle a des besoins spécifiques, comme lors de ses déplacements, elle fait affaire avec des gens qui la comprennent et qui ne la font pas sentir à l’écart. En faire juste assez pour combler les besoins sans insister sur les différences, c’est un peu cela que Le Bon Pilote tiens à lui offrir.

Aujourd’hui, dans le cadre de la Journée mondiale de la vue, nous souhaitons sensibiliser les gens pour prévenir la cécité puisque 80% des cas sont évitables. L’Organisation mondiale de la Santé estime à 180 millions de gens qui souffrent de handicap visuel dans le monde. Près de 45 millions sont aveugles, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas se déplacer sans aide et qu’ils ont généralement besoin d’un appui sur le plan professionnel et/ou social. En plus des impacts pour les personnes affectées, il s’agit d’un problème de santé publique et socio-économique pour les pays.

Aidez-nous à prévenir la cécité en sensibilisant les gens qui vous entourent.

Information sur la Journée mondiale de la vue

Organisation mondiale de la santé